Sommaire

Les difficultés financières d'une entreprise sont généralement précédées d'un ou de plusieurs manques de liquidités. Ceux-ci rendent plus difficile le respect de toutes les obligations de paiement tels que les délais ou encore le montant dû. 

Bien souvent, le manque de liquidités peut être évité grâce à la planification des liquidités. En effet, les signes peuvent être détectés à un stade précoce et des contre-mesures peuvent être prises.

Cependant, lorsque des événements imprévus se produisent, les entreprises sont impuissantes. En dépit d'une planification solide, des difficultés financières peuvent alors apparaître et il faut le combler.

Dans cet article, vous apprendrez ce qu'est un manque de liquidités, comment reconnaître les signes précoces et quelles mesures prendre pour les désamorcer.

 

Définition: Le manque de liquidités

Un manque de liquidités survient lorsque les coûts d’une entreprise sont plus élevés que les revenus.

Une entreprise liquide peut faire face à ses engagements à tout moment, c'est-à-dire qu'elle paie toujours ses employés, ses loyers, les échéances de ses prêts, ses contrats, etc. à temps et au montant dû. Si cela n'est plus garanti pour une raison quelconque, on parle d'un manque de liquidités.

Souvent, il est possible de puiser dans les fonds disponibles (réserves) pour résorber un manque de liquidités à court terme. En revanche, cela ne réussit pas toujours, selon le niveau des réserves ou l'ampleur du manque de liquidités.

Les entreprises en difficulté financière ne sont pas les seules à être touchées par ces manques de liquidités ; en principe, même une entreprise dont la situation des commandes est stable et solide peut être confrontée à un ou plusieurs manques de liquidités. Les causes sont multiples.

Signification du manque de liquidités - Exemples

Afin de montrer l'importance que peut avoir un manque de liquidités pour une entreprise et quelles peuvent en être les causes sous-jacentes, nous allons l'illustrer avec quelques exemples.

Détérioration des relations avec les fournisseurs et autres partenaires

Si une entreprise ne peut pas payer les factures de ses fournisseurs ou partenaires à temps, les relations commerciales se détériorent. Il peut arriver que les fournisseurs ne livrent des matériaux ou des pièces que contre un paiement anticipé, qu'ils annulent les remises ou même qu'ils mettent fin à la coopération.

Cela détériore généralement la situation financière d'une entreprise.

Manque de liquidités dû à des événements imprévus

Il arrive parfois que la situation des commandes d'une entreprise soit excellente, mais qu'un événement imprévu provoque néanmoins un manque de liquidités.

Cela peut se produire si le fournisseur a des problèmes de livraison et ne peut livrer qu'une petite quantité des marchandises commandées. Ainsi, la production de l'entreprise touchée s'arrête.Elle ne peut pas livrer ses produits comme prévu et n'est donc pas payée par ses clients. En raison de l'insuffisance des recettes, il est possible qu'un manque de liquidités se produise.

Comment calculer un manque de liquidités ?

Grâce à un plan financier, le manque de liquidités peut être identifé à temps avant qu’il ne devienne trop important.

En effet, si vous examinez les flux de trésorerie entrants et sortants actuels dans les comptes des entreprises et que vous les comparez à ceux des mois précédents, vous pouvez souvent déceler des tendances.

La baisse de la demande des clients se traduit par une diminution des revenus. Sur la base de ces tendances et de la situation actuelle des commandes, il est possible d'estimer comment les liquidités vont évoluer dans les mois à venir et si un manque de liquidités est à prévoir.

Il est donc important que les entreprises mettent régulièrement à jour leur planification des liquidités afin de garder un œil sur leurs flux de trésorerie.

Calculer le manque de liquidités : Exemple

Vous pouvez calculer un manque de liquidités dans Excel, par exemple, en comparant tous vos revenus et dépenses au cours d'un mois. Les coûts fixes tels que les salaires, les loyers, les remboursements de prêts, les paiements de contrats, etc. peuvent être facilement anticipés. Pour les coûts variables et pour les dépôts, vous devez faire des estimations. Les analyses de tendances et de marché vous donnent une idée de l'évolution de la demande des clients (et donc de vos revenus) dans les mois à venir.

La différence entre vos dépôts et vos retraits mensuels se traduit alors par un excédent ou un déficit. Cela peut se transformer en une pénurie de liquidités au fil du temps. Il est donc conseillé de prendre les déficits au sérieux, d'en rechercher les causes et de réfléchir à la manière de gérer les flux de trésorerie attendus afin que le déficit soit le plus bas possible.

Résoudre les problèmes de liquidité - Quelles sont les options ?

Si vous prévoyez des problèmes de liquidités dans votre planification, vous devez chercher une solution le plus tôt possible, même si les problèmes ne sont pas encore trop importants.

En fonction de votre situation, vous avez plusieurs possibilités pour le faire :

Augmenter les liquidités par la cession d'actifs

Pour augmenter vos liquidités à court terme, vous pouvez vendre des actifs qui peuvent être rapidement convertis en espèces. Il peut s'agir, par exemple, de titres négociables en bourse et pouvant être vendus directement.

Une crise de liquidité peut également être l'occasion d'examiner de plus près tous les actifs de votre entreprise. Peut-être y a-t-il des machines ou des équipements qui ne sont plus nécessaires ou qui ont même été mis hors service. En les vendant, vous augmentez encore les liquidités de votre entreprise.

Prévenir les difficultés de liquidité par la gestion de la trésorerie

Le contrôle des coûts et la gestion efficace de la trésorerie ne permettent pas d'obtenir davantage de liquidités à court terme mais aident votre entreprise à devenir plus rentable et à disposer de plus de liquidités à long terme. C'est là que vous passez en revue toutes vos dépenses et que vous vous demandez dans l'analyse si vous pouvez réduire les coûts dans l'un de ces domaines en prenant des mesures.

Du côté des revenus, en revanche, vous cherchez à faire en sorte que les excédents de votre entreprise vous profitent au mieux. Il s'agit non seulement de constituer des réserves pour éviter les difficultés de paiement, mais aussi d'investir dans des réparations, des modernisations ou de placer les excédents sur le marché des capitaux.

Combler les manques de liquidités grâce à un prêt bancaire

La forme la plus classique de toutes les solutions de financement est le prêt bancaire. Si votre entreprise a une bonne cote de crédit malgré le manque de liquidités prévu, vous avez une chance que la banque vous aide à améliorer votre situation de liquidité. Il est préférable de ne pas prendre trop de temps pour demander un prêt PME. En effet, la banque a souvent besoin de quelques semaines pour examiner vos documents et vous faire une offre de financement. En outre, les petites entreprises et les petits montants de prêt (moins de CHF 50’000) ne sont souvent pas une priorité majeure pour les banques. De ce fait, un prêt est rarement accordé.

Réduire les manques de liquidités grâce au crowdlending

Pour augmenter vos liquidités avec un crédit, vous pouvez également vous tourner vers une plateforme de crowdlending. Il s'agit de fournisseurs de services financiers qui annoncent votre projet de financement pour l'investissement. Par la suite, les investisseurs intéressés peuvent investir dans le projet dans n'importe quel montant.

Contrairement à une banque, le crowdlending a l’avantage de proposer une offre de financement qui sera disponible quelques jours après votre demande; par exemple, chez neocredit.ch, vous recevrez une offre dans les 48 heures, à condition que vous ayez une bonne cote de crédit et que votre projet soit jugé solvable.

Par ailleurs, vous pouvez obtenir des prêts plus modestes auprès de plateformes de crowdlending (par exemple à partir de CHF 20’000 chez neocredit.ch). Les plus petits montants sont souvent refusés par les banques.

 

Demander un prêt avec le crowdlending

 

Optimiser la gestion des créances

Les manques de liquidités apparaissent souvent parce que les clients ont un mauvais historique de paiement et ne paient pas leurs factures à temps. Une entreprise manufacturière procède toujours à un préfinancement afin de commander les biens nécessaires à la production. Un certain temps peut s'écouler jusqu'à ce que le client paie. Si le paiement n'est pas reçu, des manques de liquidités peuvent rapidement apparaître.

Un ajustement des conditions de paiement peut éventuellement désamorcer la situation. Si le client est en défaut, une demande de paiement ou un rappel peut être envoyé plus rapidement. Toutefois, il faut souvent attendre encore quelques semaines avant que le paiement ne soit effectué.

Si une entreprise fait régulièrement face à des clients qui paient leurs factures en retard ou parfois pas du tout, il convient de réfléchir à la manière de traiter ces "clients à problèmes" à l'avenir, par exemple en ne livrant que contre paiement anticipé.

Éviter les retards de paiement grâce à l'affacturage

L'affacturage est une autre mesure afin de faire une réclamation de paiement dus aux clients. Dans ce cas, l'entreprise fait appel à un prestataire de services d'affacturage qui règle la facture ouverte de sa propre poche et se charge ensuite de faire valoir la créance auprès du client lui-même.

L'avantage pour une entreprise est qu'elle reçoit immédiatement le montant de la facture impayée et reste donc liquide.

Il convient toutefois de noter que le prestataire de services d'affacturage paie également pour ce service et conserve un pourcentage du montant de la facture.

Toujours inclure les arriérés d'impôts dans la planification des liquidités

Il arrive souvent qu'un manque de liquidités se produise à cause d'arriérés d'impôts.

Les entreprises dont le chiffre d'affaires est soumis à de fortes fluctuations d'une année à l'autre (et donc aussi les taux d'imposition) devraient se constituer un coussin de sécurité particulièrement important pour les arriérés d'impôts afin d'éviter les manques de liquidités.

Conclusion : les problèmes de liquidité peuvent souvent être résolus avant qu'ils ne surviennent

Vue d'ensemble des actifs liquides avec un plan de liquidité

Une bonne planification permet d'éviter un manque de liquidités. Si les responsables financiers ont une bonne vue d'ensemble des liquidités actuelles de l'entreprise, ils peuvent estimer les effets de certains événements sur les liquidités futures. Si l'on craint un manque de liquidités, des mesures peuvent être prises à un stade précoce pour empêcher cela de se produire.

Mesures visant à accroître la liquidité

Vous disposez de différents moyens pour résoudre les problèmes de liquidités afin de ne pas avoir d'arriérés et de pouvoir faire face à vos obligations de paiement à tout moment.

Vous pouvez augmenter vos liquidités en vendant des actifs immobilisés à court terme (tels que des investissements sur le marché des capitaux, des machines ou des équipements mis hors service, la vente de marchandises, etc.). Les manques de liquidités plus faibles peuvent ainsi être entièrement compensés.

Si une entreprise est fréquemment confrontée à de plus faibles manques de liquidités dus à des retards de paiement de ses clients, il convient d'optimiser la gestion des créances, par exemple en raccourcissant les délais de paiement, en ne livrant que contre paiement anticipé ou en faisant appel à une société d'affacturage.

Prêts à titre préventif ou en cas d'insuffisance aiguë de liquidités

Si il est prévisible que les réserves ne suffiront pas pour faire face aux obligations de paiement, un prêt peut remédier à la situation. La demande se fait soit auprès d'une banque, soit auprès d'une plateforme de crowdlending. Une plateforme de crowdlending est particulièrement adaptée aux petits projets de financement et aux cas très aigus de manque de liquidités. En effet, le crowdlending prend généralement beaucoup moins de temps entre la demande de prêt et le flux de fonds qu'une banque.

Demander un prêt de liquidité