Neocredit

7 raisons de financer une PME suisse avec le crowdlending

Financer mon entreprise avec le crowdlending
7 raisons de financer une PME suisse avec le crowdlending
Sommaire

Pendant longtemps, s'adresser à la banque était le seul moyen pour les petites et moyennes entreprises (PME) d'obtenir un prêt pour leur projet de financement. Avec les examens et les analyses de risques stricts, il n'est pas rare qu'une entreprise reparte les mains vides et ne se voie pas accorder de prêt, soit parce qu'elle ne dispose pas de garanties pour couvrir le risque, soit parce que les chiffres d'affaires précédents n'ont pas convaincu la banque.

Dans le cas des prêts avec un montant plus faible, les banques rejettent souvent la demande parce que l'entreprise n'est pas intéressante. Dans tous ces cas, le crowdlending est une bonne alternative lorsqu'une PME suisse a besoin d'un prêt. 

Nous vous expliquons pourquoi il est intéressant pour une PME d’avoir recours au crowdlending.

1. Des critères de sélection moins rigides pour les prêts aux PME

Avec le crowdlending, l'entreprise se présente et présente son projet de financement. Les opérateurs de la plateforme de crowdlending examinent les documents et utilisent ensuite leurs propres critères pour évaluer s'ils approuvent ou non le projet de financement. Les critères de sélection peuvent être différents de ceux utilisés par les banques, et peuvent être pondérés différemment. Les PME dont la demande de prêt a été rejetée par une banque ont donc une chance d'obtenir un prêt via le crowdlending, car elles peuvent obtenir un score positif auprès de la plateforme de crowdlending.

Cela ne signifie pas pour autant que les opérateurs de plateformes de crowdlending ne conduisent pas une analyse autant détaillée que les banques.Les projets ne sont pas automatiquement acceptés; l'algorithme de notation est simplement différent. Par exemple, neocredit.ch sélectionne très soigneusement les projets afin de maintenir le risque aussi bas que possible pour les prêteurs.

2. Un financement rapide et simple pour les PME

Les plateformes de crowdlending ont des processus hautement automatisés pour demander un prêt.
Sur neocredit.ch, par exemple, remplir le formulaire de demande et télécharger les bilans d'entreprise requis ne prend que quelques minutes. Rien ne doit être soumis sous forme de papier.

Toutes les questions importantes sont alors clarifiées par téléphone lors d'un entretien personnel avec le directeur général ou le responsable financier, et une offre de financement est proposée dans les 48 heures.

Si celle-ci est acceptée, la recherche de prêteurs commence. Dès que le projet a convaincu suffisamment de prêteurs, l'argent est versé à l’entreprise. Avec neocredit.ch, il faut généralement moins de dix jours entre le dépôt de la demande et le versement des fonds.

C'est un délai qu'aucune banque ne peut concurrencer. Il faut parfois plusieurs semaines pour qu'une PME obtienne un prêt approuvé (ou refusé) par une banque.

3. Crédit aux PME pour les petits montants

De nombreuses banques n’accordent généralement pas de petits prêts qui sont inférieurs à CHF 50'000. En effet, l'affaire n'est pas rentable pour la banque, car l'effort lié à la vérification de la solvabilité est disproportionné par rapport au bénéfice du taux d'intérêt.

Ainsi, le crowdlending est parfait pour une PME qui a besoin d'un prêt d'un faible montant. 

Sur neocredit.ch par exemple, les PME suisses peuvent demander des prêts à partir de CHF 20’000.

4. Les garanties ne sont pas toujours nécessaires

Souvent, lors d'une demande de prêt auprès d'une banque, il faut constituer une garantie qui, en cas de défaillance ou même d'insolvabilité de l'entreprise, devient la propriété de la banque afin de compenser sa perte. Les PME qui n'ont que peu ou pas de garanties ne se voient donc souvent pas accorder de prêt en raison de l'absence de garanties.

En revanche, avec certaines plateformes de crowdlending, très peu de garanties sont requises ; avec neocredit.ch aucune. Les prêteurs savent à l'avance qu'il existe un risque de perte totale et prennent consciemment ce risque après mûre réflexion.

5. Indépendance vis-à-vis de l'institution financière

Les PME qui n'ont qu'un investisseur sous la forme d'une banque traditionnelle en sont dépendantes. La banque (ou généralement le principal prêteur) peut même influencer les décisions de l'entreprise et imposer des conditions claires quant à l'utilisation du capital.

Il est donc conseillé aux PME d'avoir plus d'un partenaire financier. Ainsi, les conditions de prêt peuvent être comparées et les différents modèles de financement peuvent être comparés afin d'évaluer l'impact sur la liquidité de l'entreprise.

Le crowdlending, en tant qu'option supplémentaire de financement, s'y prête donc très bien. Étant donné que plusieurs prêteurs financent un prêt, ils ont par conséquent moins d'influence sur la manière dont le capital doit être utilisé et sur les décisions que l'entreprise doit prendre.

6. Plus de transparence à tous les niveaux

Il y a une très grande transparence lors d'une demande de prêt sur une plateforme de crowdlending. Les PME sont informées du fonctionnement exact du processus de prêt et des critères utilisés pour établir une offre de financement. Avec les banques, ce processus est souvent très complexe et opaque, ce qui entraîne une frustration de la part des PME, notamment lorsqu'une demande de prêt est rejetée.

D'autre part, la transparence affichée par la PME lors de la demande de prêt via le crowdlending permet aux investisseurs de se faire une idée précise de l'entreprise. Plus une PME est transparente dans la description de son projet de financement et l’explique par des chiffres et des données sur l'entreprise, plus elle peut convaincre des investisseurs. De plus, un versement potentiel se produira plus rapidement.

Le facteur relations publiques peut être un levier majeur dans la réussite d'un projet. Ce sont les PME qui décident si elles veulent utiliser ce levier et dans quelle mesure.

7. Taux d'intérêt réduits et absence de frais en cas de remboursement anticipé.

Comme les plateformes de crowdlending ont des coûts de fonctionnement inférieurs à ceux des banques en raison d'une automatisation poussée et d'un personnel plus réduit, elles peuvent souvent proposer des prêts à des taux plus bas. Cela signifie qu'une PME paie généralement un taux d'intérêt plus faible sur le remboursement avec le crowdlending qu'avec les institutions de prêt traditionnelles. La concurrence croissante entre les différentes plateformes de crowdlending renforce encore cette tendance aux taux d'intérêt bas, ce qui signifie que les PME continueront à bénéficier de ce modèle de financement à l'avenir. 

En outre, avec un prêt crowdlending, les emprunteurs ont la possibilité d'opter pour une option de remboursement qui n'entraîne pas de frais s'ils remboursent le prêt par anticipation.

Conclusion

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il est intéressant pour les PME suisses de demander un prêt via le crowdlending. Non seulement les obstacles liés au prêt sont moins élevés, mais aussi le délai entre la demande et le versement n'est souvent que de quelques jours.

Si une PME a besoin d'un financement d’un montant plus bas, le crowdlending est souvent la seule option, car de nombreuses banques n'accordent des prêts que pour des montants supérieurs à cinq chiffres.

Les entreprises qui n'ont pas de garanties à présenter n'obtiennent généralement rien des banques. Ce n'est pas le cas avec le crowdlending, car l'absence de garantie n'est pas un problème. Les prêts de ce type sont souvent associés à des conditions plus favorables sur les plateformes de crowdlending. Le crowdlending offre même aux entreprises qui peuvent facilement obtenir un prêt auprès d’une banque une autre option de financement. Cela les rend moins dépendantes de leur prêteur actuel et leur donne une plus grande marge de manœuvre pour façonner leurs investissements. 

 

Financer mon entreprise